Christian Sorriano a été le destinataire du “Mérite des experts” attribué à Paris pour ses compétences et sa clairvoyance…

Christian Sorriano - L'art et antiquité sous expertise - ok(Chargé de Mission par le Gouvernement français Arrêté du 2 décembre 1992, afin de structurer « Les professions de l’Art et des Antiquités »)

L’art et les Antiquités sous expertise

Christian Sorriano a été le destinataire du “Mérite des experts” attribué à Paris pour ses compétences et… sa clairvoyance: l’expert marseillais a en effet été à l’origine du retrait de certains “faux” sur les places de Londres et New York.

Cadre supérieur de la fonction publique et expert en antiquités (art nouveau et art déco). Christian Sorriano “planche” depuis un an sur l’éventuelle réglementation des professions de l’art et des antiquités, un secteur social et économique plutôt rebelle à la transparence de son activité.

La démarche des pouvoirs publics est animée par des raisons de survie : certains métiers liés à la restauration sont menacées de disparition. Ce Marseillais de 40 ans s’est en effet donné trois objectifs : favoriser la création de CAP (certificat d’aptitude professionnel) dans certaines professions de l’art et des antiquités, créer un véritable statut d’expert et encourager la rédaction d’un Code déontologique de la corporation.

“Il est temps de ce concerter, de réfléchir et d’agir, souligne Christian Sorriano. Agir dans l’intérêt d’une profession qui sera dans quelque temps en lutte contre une

concurrence étrangère bien structurée”.

Christian Sorriano, un Marseillais de 40 ans, a été chargé d’une mission délicate : préparer une réglementation des professions de l’art et des antiquités.